Episode 34

Mon maternage proximal

Mon maternage proximal

Cette semaine, j’ai le plaisir de retrouver Doriane QUAGLIOZZI qui nous partage son expérience du Maternage proximal.

Doriane en quelques mots :
👠 Working Mum
👜 Directrice artistique, Instructrice en famille & créatrice du compte Jeux.t.aime
👨‍👩‍👧‍👦 Maman de Marin (7 ans), Jasmin (4 ans) et Cézanne (4 mois)

La Maman est un Mammifère

En pleine interview, Doriane me dit « je sens une montée de lait », « Cézanne doit avoir faim ».

Puis quelques minutes plus tard, c’est Marc qui arrive avec Cézanne dans les bras.

C’est pour moi la démonstration la plus symbolique du lien fort et instinctif qui existe entre Doriane et ses enfants.

Doriane a fait du maternage proximal un mode de vie et dans cet épisode elle nous raconte comment une rencontre et de nombreuses lectures vont l’éclairer et lui donner la certitude que ces pratiques sont une façon idéale pour elle de nouer un lien aimant, sécurisant et rassurant avec ses enfants.

Maternage proximal & environnement

Elle nous partage son savoir et son expérience sur l’allaitement, le cododo, le portage et la diversification menée par l’enfant.

Elle nous décrit avec transparence les bénéfices et les contraintes que ce mode de vie représente mais également des adaptations qu’elle a faites dans son environnement pour pouvoir le vivre sereinement.

Nous parlons également de la place et de la participation du père.

Je vous propose une plongée dans l’univers
magique de Doriane.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir son témoignage.

Belle écoute ✨

Chapitrage

01:47 : Découverte du Maternage proximal
05:00 : Premières pratiques de Maternage proximal avec Marin
08:34 : Maternage et deux enfants
22:30 : Bénéfices et impacts du Maternage proximal
33:08 : La place du père dans le Maternage proximal
38:23 : Ce que le Maternage proximal à apporté à Doriane

Quelques extraits

J’avais des idées préconçues un peu sur tout.

 

Il a fallu une rencontre pour que tout bascule : j’avais un couple de copains qui venaient d’avoir un enfant et elle me parle d’allaitement non écourté. C’était la première fois que j’entendais parler de ça, ça me paraissait un peu inconcevable.

 

Je n’étais pas informée, du coup j’avais des préjugés sur tout ça. Et je n’aime pas avoir des préjugés.

 

C’étaient des scientifiques, je me suis dit que s’ils avaient fait ces choix, c’est qu’il y avait une raison. Alors je me suis interrogée là-dessus.

 

Avec ces livres, je me suis dit : « il y a une autre manière de faire en parentalité. »

 

Moins tu mettras de barrières entre tes enfants moins il y en aura.

 

La phrase « il faut un village pour élever un enfant » elle me faisait un peu du mal parce que ce village moi, le village, je ne l’avais pas et je savais que je ne l’aurai pas. Et du coup, j’étais un peu en colère par rapport à tout ça.

 

J’étais tellement de sure de moi par rapport à ma parentalité. Quand j’étais Maman de un enfant j’étais persuadée que j’arriverais toujours à appliquer le dogme de la parentalité positive. Mais là j’étais épuisée.

 

Je suis tellement connectée à mes enfants qu’ils font parti de moi, de ma vie, de ce que je suis maintenant en tant que femme.

Ça a ramené de la magie.

Ça donne un lien, une force qui j’espère va rester longtemps.

Ça a gravé quelque chose en moi.

 

J’ai envie de transmettre cette puissance.

Les livres recommandés par Doriane :

De Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau : Porter bébé, L’allaitement maternel, Partager le sommeil de son enfant, Ne pleure plus bébé, Pour une parentalité sans violence.

De Catherine Gueguen : Pour une enfance heureuse, Vivre heureux avec son enfant.

De Michel Odent : Le bébé est un mammifère.

D’Isabelle Filliozat : J’ai tout essayé, Au cœur des émotions de l’enfant.

Retrouvez Doriane

  • Sur Instagram : @jeux.t.aime

Crédit photo : Laura Boil

Related Episodes

Mon maternage proximal