44

La vie d’une Maman aidante

La vie d’une Maman aidante
Cette semaine j’ai le plaisir d’accueillir Julia DELRIEU.
 
Julia en quelques mots :
👠 Working Mum
👜 Consultante chez PALO IT & Formatrice chez Rocket School
👨‍👩‍👦‍👦 Maman de deux enfants 

S’adapter, une compétence acquise depuis l’enfance

Fille de grobe-trotteurs, Julia apprend jeune à s’adapter.
 
Autodidacte, elle se crée son propre parcours pour évoluer dans le monde du digital aujourd’hui.
 

La Maternité ?

Dès sa petite vingtaine, elle comprend que ce ne sera pas sans difficulté.
 
Mais lorsque son fils arrive, elle fait face à une nouvelle qu’elle n’aurait pas pu imaginer : son fils a un cancer ! 
 
Elle nous raconte alors la suite d’examen jusqu’à ce que le diagnostic final tombe.

Concilier vie d’aidante et travail

 
Elle nous raconte l’importance du travail pour avoir la tête hors de l’eau mais aussi l’impossible conciliation quand on doit planifier devant l’incertitude.
 
Elle décrit avec beaucoup de pédagogie les dispositifs existants avec leurs forces et leurs faiblesses. L’imbroglio administratif et le problème de la garde notamment, rien n’est pensé pour les parents aidants.
 
Et puis ce statut « parent aidant » difficile à endosser puis à délaisser quand la maladie part; un sentiment de ligne d’arrivée, mais cette question qui reste « est-ce que ça va aller ? ».
 
Enfin, vous trouverez dans cet épisode tous les conseils que vous aimeriez avoir que vous soyez manager, collègue, ami.e, voisin.e ou proche d’un aidant.
 
 
Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir son témoignage.
 
Belle écoute ✨

Quelques extraits

On s’est rendu compte qu’à un moment on ne descend pas plus bas. On passe en mode automatique. Le cerveau nous protège. Puis à un moment, on en sort comme on sort d’une hypnose.

Moi ça m’a pris longtemps t’endosser cette terminologie d’aidant. Il n’y a personne qui arrive et vous dit : « Bonjour, votre fils a un cancer, vous êtes donc une aidante. »

Dans l’emploi, il y a peu très de sympathie sur le long terme. Les gens reçoivent un choc : « Votre fils est malade ! C’est fou ! » C’est un peu comme si tu commençais un marathon, tout le monde est là pour vous encourager avec des bouteilles d’eau, et au fur et à mesure que tu avances, il y a de moins en moins de gens. D’autant plus que la ligne d’arrivée, tu ne l’as pas nécessairement.

Il faut planifier devant l’incertitude.

Quand on choisit d’être Maman, on prend la pleine mesure de la fracture de genre, la fracture de rôle parentaux et l’écart qui existe au niveau professionnel et il ne faut pas se leurrer, elle existe. Et la maternité me renvoie systématiquement à ça.

Retrouvez Julia ici :

Linkedin : @julia delrieu

Related Episodes

La vie d’une Maman aidante