Episode 30

DirCom & Maman de 4 ados

DirCom & Maman de 4 ados

Parentalité et adolescence, c’est une thématique peu abordée et pourtant pleines de défis.

C’est le sujet que j’aborde avec Michelle dans cet épisode.

Michelle en quelques mots :
👠   Working Mum
👜 Directrice de la communication de Facebook France et Europe du Sud
👨‍👩‍👧‍👦   Maman de 4 ados de 16 à 24 ans

Son rêve français

Michelle née enfant unique, fille d’une mère au foyer et d’un père ouvrier.

Son père nourrira chez elle des envies d’ailleurs et de réussite en l’amenant flâner dans l’une des plus grande université des Etats-Unis et sa bibliothèque, Princeton.

Ses envies d’ailleurs ? De New Jersey à Paris … une jeune serveuse américaine rencontre un jeune plongeur Français. Les boulots d’été peuvent changer une vie et c’est un français doué pour la vaisselle qui lui fera traverser l’Atlantique.

Ses envies de réussite ? Fidèle aux valeurs que lui a inculqué son père, elle travaillera dès le plus jeune âge , elle fera des études et son diplôme en poche, elle sera embauchée dans une société qui lui promet une carrière prometteuse.

Entre maternité et carrière

La suite ? Le jour de la signature de son contrat, elle apprend qu’elle est enceinte.
Et sa carrière alors ? Comment débuter une carrière en étant enceinte ?
Toutes ses craintes disparaitront dès ce jour où elle annonce la nouvelle à son mari.

L’équilibre entre cet homme qui rêve d’une famille nombreuse et elle qui avait l’ambition de réussir professionnellement est tout trouvé.

Elle évolue alors chez AOL où elle a également une manager particulièrement bienveillante et aura finalement 4 enfants.

Elle s’accordera plus de temps pour sa vie de famille quand elle en ressentira le besoin.

Un atout d’être Maman

Et quand elle est approchée par Facebook pour un poste de plus grande envergure, la question se repose.
Comment assurer le challenge en étant mère de 4 enfants ?

Et cette fois, c’est la RH qui lui donnera l’argument pour dissiper ses doutes : c’est justement parce qu’elle est une mère qui s’occupe de 4 enfants, qu’ils n’ont pas de doutes : elle a toutes les qualités qu’il faut pour assumer le poste.

Désormais Maman d’adolescent, elle nous partage aussi les challenges que cela représente. Les questionnements que cela pose et également les ressources encore trop peu nombreuses qu’elle trouve pour avoir du soutien et quelques clefs pour l’éclairer.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir son témoignage.

Belle écoute ✨

 

Quelques extraits

Pour moi c’est même plus facile de gérer ma carrière, c’est linéaire, c’est clair, les responsabilités sont claires, les objectifs sont clairs; s’occuper et élever quatre enfants, c’est quelque chose d’énorme, c’est la chose la plus enrichissante mais aussi la plus difficile que je n’ai jamais faite et que je fais encore parce que ce n’est pas fini.

 

Le recruteur m’a appelé et moi je lui ai dit «  Ecoutez j’ai quatre enfants, vraiment ?

Mais comment est-ce que je intégrer une entreprise comme Facebook avec quatre enfants ? »

« Mais Michelle, c’est pour ça qu’on est venu vous chercher. Si une femme peut mener une vie de famille avec 4 enfants et une carrière mais c’est exactement ce qu’il nous faut pour Facebook ! »

Et j’ai trouvé ça chouette, une entreprise qui valorise le rôle de Maman, valorise comme atout

Je me suis dit : « cette entreprise est pour moi ! »

 

Les enfants ce n’était pas mon truc.

 

Je voulais sortir de là, je voulais réussir, je pensais plus à une carrière qu’à être Maman.

 

J’ai rencontré mon mari, on était très jeunes. Et en fait, c’est grâce à mon mari que j’ai pu quand même

 

Il a sauté de joie, je pense que tout le restaurant était au courant de cette grossesse et quelque part toute mon angoisse était partie parce que je savais que j’avais quelqu’un sur lequel je pouvais compter.

 

Mon mari a fait un vrai choix de se consacrer aux enfants.

 

Il avait vraiment cette fibre paternelle, on parle toujours de fibre maternelle mais il avait vraiment cette fibre paternelle, il voulait vraiment s’occuper de ses enfants. Mon mari a fait un vrai choix de se consacrer aux enfants.

 

Je les aime je suis toujours là, mais j’ai besoin de m’épanouir pour m’épanouir plus généralement.

 

Pendant (mon 80%) je n’ai pas fait beaucoup avancé ma carrière, je devais faire un deuxième rôle. Et l’entreprise a vu que même si j’étais maman j’étais totalement impliquée, et que j’arrivais à mener les deux. Et cela apporte une force parce qu’on sait prioriser, on sait d’organiser, faire du multitasking. On sait gérer le stress. Je pense que ça m’a aidé aussi à me distancier des choses, à voir l’essentiel.

 

Personne n’a un guide pour élever un ado, ça demande beaucoup de temps, d’écoute et de patience. Et le boulot n’est pas fini après 18 ans parce que là, ils se lancent.

On a envie que nos enfants soient épanouis mais la réalité nous rattrape, il faut trouver un travail, il faut avoir de super résultats scolaires…Et on a cette pression sociale qui nous tombe dessus, je trouve que c’est ça qui est difficile. »

Ce que Facebook propose à ses salariés

  • Un congé paternité équivalent au congé maternité de 4 mois

Les tips de Michelle

  • Prendre un temps partiel si on en ressent le besoin mais aussi savoir expliquer à ses enfants qu’on a besoin de s’épanouir au travail si c’est le cas.
  • Avec les adolescents, accorder une présence psychologique, ne pas donner nos craintes qui nous viennent de notre propre adolescence.
  • Répondre aux questions de nos adolescents
  • Pousser les enfants à développer d’autres compétences, artistiques…
  • Eviter de leur montrer que la vie est figée, dans des cases.

Related Episodes

DirCom & Maman de 4 ados